La foire bio de Riec sur Belon

20180429_131458

Le week-end dernier fut riche en échanges et en partage d’expérience.

Nous avons constaté qu’au cours du dimanche, beaucoup d’hommes se sont arrêtés au stand de NeF 

Bienvenue aux nouvelles adhérentes et merci à celles qui l’ont renouvelée pour cette année 2018.

Nous avons besoin de votre soutien pour organiser des événements !

Par internet : https://www.helloasso.com/associations/naitre-en-finistere

Ou par courrier : 11 rue Ménez Luz, 29150 Telgruc sur mer

Ou sur place le dimanche 10 juin 11h à Pentrez 

Ce moment nous permettra de finaliser le questionnaire auprès des usagers et sage-femmes ; 

                                           de commencer une réflexion sur la mise en place d’une maison de naissance ; 

                                           de penser l’organisation pour l’événement de l’automne. 

 

À BIENTÔT !

Publicités

RV DE L’ÉTÉ À LA PLAGE

RETROUVONS-NOUS à Pentrez le 10 juin à 11h

L’occasion d’échanger sur les derniers préparatifs de la venue de Marie Hélène Lahaye ;

L’organisation d’un événement à l’automne ;

Les actions en cours…

À BIENTÔT !

BILLETTERIE OUVERTE

Depuis les années 1960, l’hôpital est devenu le lieu de l’accouchement. Disparues les terreurs d’antan et les souffrances d’un autre âge : la péridurale y est aujourd’hui reine pour supprimer les douleurs.
Pourtant, dès que l’on questionne les femmes sur leur expérience, nombreuses sont celles qui font part de vexations, d’intimidations, de coercitions, voire de brutalités et de violences. Ce qui devait être un heureux événement se transforme en cauchemar sous la pression desmédecins qui suivent les protocoles hospitaliers.

« On m’a volé mon accouchement. » Le refus d’entendre les femmes et la domination que les soignants exercent sur elles est à l’origine de traumatismes physiques et psychiques considérables. Un grand nombre des dépressions post-partum ou des syndromes de stress post-traumatique trouvent probablement là leur cause. Restée longtemps cachée, cette violence commence à apparaître au grand jour, alors que la parole des femmes se libère enfin.
L’obstétrique est profondément misogyne. Elle considère les femmes comme faibles, malades, dangereuses, dont le corps serait inadapté pour mettre les enfants au monde. L’accouchement est ainsi resté l’un des derniers bastions de la domination masculine.

Rendre les femmes maîtresses de leur accouchement exige, ni plus ni moins, une révolution. En analysant les pratiques autour de l’accouchement à travers la littérature scientifique, les recommandations des instances de santé et les travaux d’historiens et d’anthropologues, Marie-Hélène Lahaye signe un document majeur, livre-clé dans la réorientation des politiques à mener autour des droits des femmes.
http://marieaccouchela.blog.lemonde.fr/…/parution-de-mon-l…/

Marie-Hélène Lahaye sera dans le Finistère le vendredi 15 juin

PLACE LIMITÉE https://www.helloasso.com/associations/naitre-en-finistere